Trouvaille faite au fond du je une nuit qu’ensemble nous étions seuls

Désordre, osmose, amour qui pue,
Joie et pitié, regain tremblant,
Chêne écroulé et sapin blanc,
Vie affamée et mort repue,

Prune gâtée, écorce lue,
Regard baissé devers le flanc,
Entrain du je, dédain du clan,
Coupe de sang à jamais bue,

Feu bleu, œil gris, machine sale,
Jour qui finit, autre saison,
Cerfs éventrés, vaste toison,
Larme d’ici (fleur provençale),

Mouche du cœur trop colossale,
Petit lombric de la raison,
Chambre quittée en pâmoison,
Autre malaise et autre salle,

Largesse, étreinte, or et gadoue,
Averse au bourg, trottoir suant,
Voix d’enfant noir tonitruant,
Espace entier dit par la moue,

Crâne plié dessous la roue,
Plaisir permis, plaisir truand,
Reflux pensif, houle muant,
Orage noir peint sur la joue,

Baiser, crachat, gifle, émeraude,
Rubis, chaos, livre fermé,
Sourcil en fuite, arbre limé,
Montre arrêtée et poutre chaude,

Plaisir permis, plaisir en fraude,
Temps qui s’éteint, désallumé,
Ou qui vient par l’ombre exhumé,
Temps qui stationne et temps qui rôde,

Drame échoué en eau profonde,
Corps dévissé sur les galets,
Mot englué dans le palais,
(Gazon ingrat, pierre féconde !)

Terre carrée et lune ronde,
Sanglots de suc, mornes délais,
Triste terrasse et feux follets,
Vallon, couleur, vitre. Bref, monde.

Jean Belmontet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s